Tout sur le contreplaqué marine
contreplaque-marine-1.jpgcontreplaque-marine-2.jpgcontreplaque-marine-3.jpgcontreplaque-marine-4.jpgcontreplaque-marine-5.jpg

Contreplaqué marine

Contreplaqué marine

Grâce au contreplaqué marine, les meubles peuvent avoir diverses finitions et arborer différents styles : classique, sophistiqué et traditionnel. Matériau aux multiples fonctions, le contreplaqué est utilisé partout que ce soit pour les murs, les charpentes, les meubles, les sols, les stands, la décoration, le coffrage et beaucoup plus.

Avantages du contreplaqué

contreplaqué marineLe contreplaqué est un ensemble de feuilles d’une épaisseur maximale de 4 mm collées les unes aux autres. Les qualités qui font que le contreplaqué soit si apprécié sont diverses : souplesse, bel aspect, résistance à l’eau (lorsqu’il s’agit du contreplaqué marine), résistance au feu grâce à un traitement approprié, grande résistance mécanique et légèreté. Lorsque le contreplaqué est associé à d’autres matériaux, il gagne encore plus en performance. De nombreuses essences permettent de concevoir les contreplaqués : peuplier, merisier, pin, châtaignier, etc.

Fabrication des panneaux de contreplaqué

On fabrique le contreplaqué à partir de feuilles fines de bois d’essence exotique (placages). Produit développé tout récemment et de plus en plus prisé pour effectuer et réaliser diverses réalisations, le contreplaqué marine permet d’avoir des constructions stables, est facile à travailler et est très utile pour toutes les réalisations allant dans des pièces chargées d’humidités, dans des zones immergées et à l’extérieur. On se sert aussi du contreplaqué type marine pour l’industrie navale. Grâce aux évolutions technologiques, l’assemblage et le travail efficace du contreplaqué marine sont possibles grâce aux adhésifs imperméables.

Les essences de bois du contreplaqué marine

Les essences qui permettent de faire du contreplaqué marine sont généralement des essences de bois exotiques parmi lesquelles : l’okoumé (l’essence la plus utilisée), le bois acajou utilisé pour le parement, le moabi, l’iroko, le bété, le bossé, le sipo, le sapelli, le dibétou et le cedro. Le prix contreplaqué marine fait avec le véritable bois acajou, le Grand Bassam, est beaucoup plus onéreux et malheureusement. Certaines essences non exotiques permettent aussi d’obtenir du contreplaqué marine comme le pin maritime. Par contre, ce type de contreplaqué maritime sera moins résistant que les autres. Les essences de bois sont très élastiques et leur travail permet d’obtenir des panneaux de bois stables, esthétiques et résistants. On se sert beaucoup des panneaux de contreplaqués marines pour faire des sols, des parois immergées, des meubles et installations allant dans la salle de bains.

contreplaqué marineL’okoumé est l’une des essences de bois par excellence qui permet d’obtenir le contreplaqué marine. Les différents modèles de panneaux de contreplaqué marine en okoumé sont constitués à 100% de l’essence de bois. Les panneaux de contreplaqué marine sont minces et offrent un bon rapport poids/résistance. C’est un contreplaqué qui permet d’être utilisé en extérieur, immergé dans de l’eau ou en intérieur dans les pièces humides. Afin d’améliorer sa résistance et sa longévité, il faudra toutefois le traiter. Le contreplaqué marine est très résistant, adapté pour les pièces humides, très résistant à l’eau, a une longue durée de vie et a des prix variables en fonction des essences de bois utilisées. Les panneaux de contreplaqué marine peuvent être aussi bien utilisés pour les meubles que pour les sols, les murs ou les parquets.

Acheter un contreplaqué marine

Pour se munir d’un contreplaqué marine, il faut se rendre dans un espace spécialisé, dans une menuiserie ou dans un magasin de contreplaqués. Acheter des panneaux de contreplaqué marine nécessite d’en savoir un peu plus sur le contreplaqué en lui-même. Pour des travaux à réaliser à la maison ou pour monter un meuble, il vaut mieux procéder à des recherches avec un professionnel à moins d’être soi-même un bricoleur chevronné. Les prix du mètre carré des panneaux de contreplaqué marine varient bien sûr en fonction de l’essence de bois et des dimensions.

Faites-nous part de vos commentaires ou questions

4 commentaires récents :
  • David a écrit :

    Bonjour,

    Je voudrais protéger le bout de mes poutres qui dépassent des murs d’environ 40 centimètres par des caissons avec du contreplaqué marine. Le toit les protègent, mais cela n’empêche pas l’humidité et un peu d’eau de pluie en cas de grand vent. Est-ce une bonne solution, sachant que ce bois sera peint? Merci de me faire part de vos remarques.

  • Jean-Pierre a écrit :

    Bonjour,

    Je souhaiterais savoir quel contreplaqué (type et épaisseur) poser sous un auvent recouvert de plaques sous tuile et de tuiles. Entre les PST et le contreplaqué, je vais isoler avec un isolant mince multi-couches. Merci de votre réponse.

  • France a écrit :

    Bonjour, le plancher de mon vamion (VAN) s’est affaissé sur un côté et j’ai pris la décision de changer le plancher totalement pour plus de sécurité. Je sais qu’il y a des professionnels, mais je n’ai pas les moyens. Donc, j’ai prévu de retirer caoutchouc, résine, ect., de remplacer par un contreplaqué marine et poser par dessus du caoutchouc liquide. Ma question: quelle épaisseur du contreplaqué sachant qu’un cheval pèse en moyenne 500 kilos, qu’il y a deux chevaux et que les mouvements des chevaux pendant le transport sont importants, pour avoir une totale sécurité.
    Merci de votre réponse et vos conseils.

  • Didier a écrit :

    Nous avons fabriqué pour un club de modélisme un pont en contreplaqué marine (épaisseur 25 millimètres). Ce pont restera à l’extérieur, il est posé au sol (terre). Ma question est simple pour vous, mais pas pour moi! Faut-il traiter, et avec quoi, ces planches afin qu’elles ne pourrissent pas et ne se détruisent par le temps. En vous remerciant d’avance.