Tout sur le contreplaqué marine

Panneau de contreplaqué marine

contreplaque-marine-1.jpgcontreplaque-marine-2.jpgcontreplaque-marine-3.jpgcontreplaque-marine-4.jpgcontreplaque-marine-5.jpg

Panneau de contreplaqué marine

Solide et parfait pour l’extérieur, le panneau de contreplaqué marine peut même, selon sa fabrication, servir à la construction navale. Mais selon les produits utilisés pour assembler les feuilles du panneau, on s’en sert dedans ou dehors. Il est donc parfait pour la décoration comme pour les meubles ou les bateaux.

Les avantages du contreplaqué

Si le panneau de contreplaqué marine est tellement utilisé, c’est parce qu’il est très résistant et facile à utiliser dans la construction et l’agencement. D’ailleurs, le contreplaqué est utilisé par un grand nombre de secteurs professionnels, des constructeurs de bateaux en passant par les fabricants de meubles, mais aussi dans le bâtiment pour les structures mêmes des constructions. Il est utilisé depuis très longtemps, mais c’est l’invention de produits imperméables et de colles qui lui ont permis de se répandre à travers de si nombreux secteurs.

Les panneaux de contreplaqué marine sont en effet robustes, il s’agit d’une résistance dite mécanique qui n’est cependant pas la même pour tous les bois. C’est surtout dans la façon dont on fabrique le contreplaqué que se trouvent les fondements de sa solidité. Il est traité pour résister au feu comme à l’eau, mais on peut aussi s’en servir pour des utilisations esthétiques. Le contreplaqué reste léger et facile à découper, c’est ce qui fait qu’il est si répandu. Un panneau de contreplaqué marine est en fait un ensemble de feuilles que l’on appelle des placages. Ces feuilles sont sur des rouleaux et c’est en les assemblant les unes aux autres, mais toujours en inversant de l’une à l’autre le sens des lignes qu’est mise en œuvre la méthode du contre-placage. Celle-ci s’effectue autour d’un pli ou de plusieurs plis qui vont faire des panneaux aux épaisseurs variées. Mais les feuilles elles-mêmes ont différentes épaisseurs, qui peuvent atteindre les 4 millimètres. Plus il y a de plis et plus le panneau est résistant.

Les bois du contreplaqué

Le panneau de contreplaqué est fabriqué à partir de différents bois selon son utilisation finale. Elle peut être intérieure ou extérieure et il n’est pas toujours nécessaire de l’azurer ou peindre le contreplaqué. L’objectif peut donc être d’avoir un rendu esthétique ou bien une plus grande résistance et longévité. Le bois dépend aussi du milieu dans lequel il va se retrouver, selon que celui-ci sera sec ou alors humide. Le teck est un bois qui présente de nombreux atouts sur ces points. Le hêtre est utilisé pour les meubles, il convient bien tout seul ou alors avec d’autres bois, on l’utilise par exemple avec le peuplier. Le panneau de contreplaqué marine en okoumé : c’est un panneau adapté à un usage naval donc à un usage en extérieur. L’okoumé est un bois tropical en provenance de l’Afrique. Outre sa résistance, il rend la finition facile et esthétique.

Les normes du contreplaqué marine

Le panneau de contreplaqué marine est résistant à l’eau, mais les normes du secteur du bois sont nombreuses et complexes. C’est surtout le matériau utilisé pour assembler les fameuses feuilles de placage qui va déterminer la résistance à l’eau donc la colle. Il y a différents types de colles donc différentes normes et aussi différents bois comme mentionné précédemment, ainsi qu’un nombre de plis différent, et ce, pour chaque épaisseur de panneau. On peut par ailleurs trouver des panneaux de contreplaqué marine jusqu’à 4 centimètres d’épaisseur.

Faites-nous part de vos commentaires ou questions